Non mais ils ambitionnent sur le pain béni, bon sang !

Voilà, ça faisait un petit bout que je n’ai pas posté d’article de chiâlage sur le blogue, mais je viens de tomber sur ceci, puis juste après, Dakin m’a transmis celui-là.

Ces deux liens illustrent bien combien certaines compagnies peuvent aller loin dans leur chasse aux sorcières pour protéger leur marque et leur image !

Où s’arrêteront-ils ?

S’ils commencent à revendiquer l’exclusivité des mots « face » et « book » en prétextant que c’est une marque distinctive, qu’est ce qui dit qu’ils ne vont pas commencer à s’attaquer à des sites qui n’ont AUCUN RAPPORT avec les réseaux sociaux, comme Face Your Manga, le célèbre générateur d’avatars manga dont Alsacréations.fr s’est servi pour la version actuelle de leur site, ou bien encore Framabook, l’éditeur de livres libres du réseau Framasoft qui est très connu dans le monde du libre ? Et tous ces autres sites qui ont soit book ou face dans leur adresse ou comme nom ou acronyme ??

Ce cas de figure me rappelle ce billet de Framablog, publié il y a quatre ans, où le président de l’association derrière Framasoft a fait face à une lettre recommandée de la part d’une compagnie éditrice d’un logicieil propriétaire qui détient la propriété sur le nom « Sage », qui est aussi le nom d’une extension Firefox qui est indexée dans l’annuaire de Framasoft ! Oui, je dis bien indexé et rien de plus, puisque Framasoft n’est pas l’éditeur de ladite extension ! Mais juste la présence de ce nom était suffisant pour qu’on fasse un caca nerveux !

Notre vocabulaire en otage

Alors, si on se met à déposer les mots du vocabulaire aussi courants que « face », « book » et « sage », et à en interdire l’utilisation, va-t-on se retrouver à être obligé à parler en klingon ou en elfique pour éviter tout problème juridique ???

Du coup, parti comme c’est là, j’ai ce pressentiment que Connectix Boards risque un jour d’être obligé de changer de nom parce que « Connectix » est aussi une marque de webcams, et que le groupe de symphonic metal épique Rhapsody of Fire sera quand même obligé de re-changer encore de nom même s’ils ont déjà ajouté le « of fire » suite justement à un problème juridique potentiel lié justement à une marque déposée !

Sérieux, ça craint grave, comme le disent nos cousins Européens… En attendant, j’ai envoyé un mail à Framablog pour leur transmettre les deux liens sur l’affaire Stupidbook. Espérons qu’un billet sur le sujet ne tardera pas à être publié.

Malgré mes déboires passées sur Ubuntu-Fr, plus ça va, plus je deviens pro-libre en voyant des cas pareils !

Ce contenu a été publié dans Chiâlage, Linux et logiciels libres, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Non mais ils ambitionnent sur le pain béni, bon sang !

  1. Theriault dit :

    J’ai aussi entendu parler de Intel qui avait attaqué un salon de yoga parce que sur leur affiche, c’était écrit « yoga inside ». Sans oublier Apple qui a le monopole du « i ». Pas moyen de sortir un iBidule sans se faire menacer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Spam Protection by WP-SpamFree